farf - Photographies - (Mon voisin tue le temps)
Mon voisin tue le temps
Il est mon proche le temps d'un voyage mais il s'en fout. Je n'existe pas, il ne me voit pas. Ce qui l'intéresse c'est de dompter cette satanée quatrième dimension qui le sépare de la prochaine station. Peu importe les autres, peu importe le lieu, peu importe les moyens, seul le résultat compte : s'occuper pendant un moment, puis un autre et enfin encore un dernier. Arrivé. Ouf.